Les salles de jeux en extinction au Cameroun
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
On en compte désormais du bout des doigts ces salles de jeux qui ont émoustillé les générations de l’an 2000. Les Games Centers qui rassemblaient les jeunes des quartiers du Cameroun, ne sont plus que l’ombre de certains souvenirs, balayés par les nouvelles tendances. Jours de classe et mêmes les week-ends, aucun férié n’était au rendez-vous. L’histoire des salles de jeux au Cameroun, a fait jaser les générations des années 2000 qui en parlent toujours avec nostalgie. « (…) King of Fighter 2000, était le jeux culte à cette époque. Rien à dire ! » Déclare Dexter, ancien gamer. Comme lui, ils sont nombreux qui portent en regret l’extinction des salles qui disparaissent progressivement au fil des années. Au début des années 2000, les salles au Cameroun poussaient à la vitesse des champignons. Malgré leur caractère restrictif, du fait des arrestations…, il ne manquait pas de faire foule. Réunis dans une petite salle à peine éclairée, rires et moqueries s’invitaient dans cette chaleur pour des gamers en survoltés. Une pièce, une autre et une autre encore, il n’en fallait pas plus pour les rendre accro. D’ailleurs pour s’amuser, le principe était simple et surtout pas cher payé.

Jouer aux jeux vidéo sans dépenser

Si aujourd’hui, les rares salles de jeux s’offrent à hauteur de 100 Fcfa, dans le temps 25 Fcfa était plus que suffisant pour se faire plaisir. La sacoche du Katika (gérant) remplie de cobo, s’allégeait au rythme du nombre de joueurs. « A ce prix, ce n’était vraiment pas évident de voir le temps passer » confesse Gilles K. C’est au cours des années 2006 que les machines d’arcade se feront remplacer par les nouveaux gadgets. Nintendo, Game Boy et Playstation viendront changer les habitudes. Plus petits, transportables et illimités d’accès. « Ce sont ces nouvelles consoles qui ont tué les salles de jeux vidéo » Affirme Roger T. A tort ou à raison, il est toutefois quasi certains que les challengers étaient plus nombreux dans le temps, s’adonnant aux jeux de combats. Une âme que recherchent certains joueurs en Afrique.

L’avenir des jeux vidéo en Afrique

Aujourd’hui, la tendance est au gaming à domicile. Si le jeu Fifa rafle la mise des jeux vidéo les plus vendus en 2018, ceux made in Africa annoncent de beaux horizons. Dans cette partie du monde, des projets gaming sont en effervescence, notamment grâce à des promoteurs jeunes et créatifs. Après l’un des plus connus Aurion l’héritage des kori-odan; d’autres créations se stimulent au travers des ateliers d’apprentissage en ingénierie informatique. Une solution comme tant d’autres qu’offre Genius Centers, notamment en cette période de grandes vacances. Occasion pour les jeunes de 4 à 17 ans de repenser se découvrir et qui sait; faire redécouvrir l’univers des Games Centers.  
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *