Genius Centers prime les jeunes développeurs
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Les jeunes de 4 à 17 ans ont démontré à leurs parents, leurs savoir-faire en ingénierie informatique. Le DemoKids tenu à Douala et Yaoundé a sanctionné la fin de l’année 2018-2019 pour les genius. Ce sont des jeunes de 4 et 17 ans qui ont tenu en haleine un parterre d’invités. Les Genius communément appelés ont présenté en atelier de démonstration des projets réalisés en groupe. Tour à tour, ils sont passés en binôme exposer leur savoir-faire. Matérialisé par la création des jeux vidéo, création de Design et voire de systèmes robotisés. Occasion pour Genius Centers de primer ces jeunes développeurs. Au cours de cette année, ils ont consacré leur temps à développer leur passion.  «A Genius Centers, les cours sont dispensés de façon à ne pas perturber leurs études ». Précise Danielle Akini CEO de Genius Centers. Ce samedi 1er Juin, c’est le jour des résultats. Parents, amis et sympathisants réunis dans une salle ont écouté les exposés de leurs enfants regroupés en binômes.

Genius Centers prime les meilleurs projets

Au cours de la cérémonie de présentation des projets, quelques figurent se sont distinguées. Il s’agit des enfants souffrant d’un handicap mental. Lindsay autiste, a tenu en émoi le public grâce à son projet robotique. Elle réalise un détecteur de mouvements avec système d’allumage. Pris dans l’émotion les parents en situation de vote des meilleurs projets lui accordent le 3ème prix. Dans cette catégorie meilleures présentations des projets, avant elle Franck Mael. honoré par le deuxième prix, pour la réalisation du jeu vidéo Star Wars. Devant ces deux genius, le duo Paul Erwan et Roméo qui ont ravi la première place grâce au contrôle d’une RGB LED avec un module Bluetooth à distance à partir d’un smartphone. Dans l’effervescence, les parents venus nombreux accompagner et encourager leurs enfants, n’ont pas caché leur satisfaction. « Ce qui me marque le plus c’est de constater qu’il apprend des choses, qu’il développe des compétences, qu’il développe une passion. Demain on ne sait jamais qui pourrait devenir un métier » confie Samuel BISONG, parent d’un des lauréats. La soirée clôturée par des clichés et souvenir immortalisés laisse déjà entrevoir des horizons meilleurs pour un Cameroun Tech en devenir.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *